Apithérapie : merci les abeilles !

Coucou les collègues !

Se soigner à partir de ce que la nature ou un être  vivant nous donnent, est une démarche très différente de celle d’avaler un comprimé. D’un côté un produit doré variable, sous influence régionale, climatique et saisonnière… De l’autre la constance d’une formule fabriquée qui reste toujours disponible… La préférence d’une médication naturelle c’est se reconnecter à la nature et à ce qu’elle peut nous offrir comme bienfaits. On s’en est désintéresser parce qu’on habite en ville, des savoirs se sont perdus, et nos habitudes et trains de vie stressants nous font oubliés de là où nous venons…

L’apithérapie, une bienveillance pour notre santé qui ne va pas toujours dans les deux sens puisque nos abeilles se font malmenées par l’humain depuis quelques années maintenant. Alors il est peut être bon de mettre en valeur et à l’honneur ce produit que les Egyptiens croyaient nés des larmes de Ra leur dieu soleil. La butineuse fabrique son or, le miel, et réalise en confiance et en respect avec la nature la plus belle des productions d’apithérapie naturelle.

abeille

Voici quelques idées mielleuses pour se faire du bien là où ça fait mal :

Miel : recommandé dans les affections des voies respiratoires (miel de sapin ou miel de montagne). Il est un excellent antibactérien à appliquer directement sur les brûlures (miel de thym ou de lavande) ou encore les coupures (miel de châtaignier) pour favoriser la régénérations des tissus.

Pollen : c’est un complément alimentaire riche en protéines et comme le miel, à chaque pollen son action : le pommier pour renforcer le système immunitaire, le châtaignier en antioxydant, et le ciste pour les problèmes digestifs. Côté Yang : stimule l’énergie vitale masculine.

Gelée royale : plus connue, elle est aussi appelée « lait d’abeille ». Elle est le produit de la ruche le plus abouti et élaboré. Côté Yin : stimule l’énergie vitale féminine. A consommer fraîche.

Propolis : à utiliser avec parcimonie, sous forme de spray sans alcool pour réveiller l’immunité naturelle lors d’affections pharyngées ou d’allergies saisonnières. Avec l’alcool, la propolis s’utilise quand l’organisme peine à se défendre contre les microbes et que le mal de gorge se fait cuisant, brûlant.

Profitons en le printemps est là, ça va butiner 🙂 bzzzzzz

R.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s